Toba sur sa mule en bronze, CHINE, fin XIXème

260,00 €
Dans votre panier ou déjà Vendu
Référence:
5712
Description
Sculpture, brule-parfum représentant "Toba sur sa mule" en bronze, CHINE, probablement fin du XIXème.
Ancien brûle-parfums, puisque Toba était surement amovible avec un trou dans le dos, ce qui permettait d'utiliser la panse de la mule comme réceptacle à encens, soudé depuis.
Selon la légende, un fonctionnaire et poète chinois surnommé Toba au Japon (Su Shi en chinois, 1036-1101), qui vivait sous les Song au service des empereurs Shenzong et Zhezong, aurait été injustement banni par ces derniers à la suite d'intrigues de cour. Il serait alors parti en exil sur le dos d'une mule, vêtu d'un couvre chef en osier tressé, un livre de ses poésies et un sceptre ruyi à la main, symboles de son ancien statut de fonctionnaire impérial.
Paradoxalement absent ou presque de l'art chinois, c'est dans l'art japonais que cette figure de l'intellectuel et artiste libre-penseur a été la plus illustrée, sur des gardes de sabre (Tsuba) des XVI et XVIIème siècle, mais surtout ensuite, à la fin de l'ère Edo et sous l'ère Meiji, voire après, comme modèle pour des grandes figures décoratives en bronze ou en cloisonnés.
Bronze posé sur un piédestal en mosaïque de marbre.
20ht x 15L. Piedestal 13L x 8P.
Un pied arrière du cheval déboité mais se remboite et tient parfaitement dans son emplacement, quasi invisible.
Etat : ***
Nous facturons les frais réels d'envoi en fonction du poids du colis. Si vous ajoutez un ou deux articles à votre commande, les frais d'envoi évolueront très peu. Parcourez notre boutique, vous trouverez probablement votre bonheur pour optimiser l'envoi ! Commandez en ligne et soyez serein : objets bien protégés et paiement 100% sécurisé.
Détails du produit
5712

Fiche technique

Etat
1. Excellent
16 autres produits dans la même catégorie :

Paramètres

Menu

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des produits dans votre Love liste.

Se connecter